Secousses oculaires avec mal de tête : causes possibles

Un tressaillement des yeux (myocymie) est une affection bénigne qui provoque des spasmes involontaires de la paupière.

Une contraction oculaire est courante et peut être provoquée par certains déclencheurs, tels que le manque de sommeil, la caféine, le stress et les allergies. Ces déclencheurs peuvent également causer des maux de tête.

Cet article discutera des causes courantes de contraction des paupières, pourquoi cela peut se produire avec un mal de tête et comment le traiter.

BIBLIOTHÈQUE DE PHOTOS SCIENTIFIQUES / Getty Images


Causes des contractions des paupières et des maux de tête

Il existe deux types de maux de tête qui peuvent provoquer des contractions oculaires : les migraines et les céphalées en grappe.

Migraine

Une migraine est un type de mal de tête sévère, techniquement classé comme une maladie neurologique, qui touche plus de 39 millions d’Américains. Les symptômes des migraines comprennent :

  • Douleur à la tête modérée à sévère qui interfère avec le fonctionnement quotidien
  • Douleur intense d’un côté de la tête, des deux côtés, à l’avant ou à l’arrière de la tête, ou autour des yeux
  • La tête lancinante ou martelant
  • Douleur à la tête qui s’aggrave avec le mouvement et l’activité physique
  • Nausée et vomissements
  • Sensibilité à la lumière
  • Aura, éclairs de lumière, angles morts, formes ou points lumineux pouvant provoquer une vision floue ou une perte de vision

Ces symptômes peuvent durer de quatre heures à plusieurs jours et peuvent entraîner des contractions des paupières, surtout si une aura est présente.

Parce qu’il n’y a pas de test utilisé pour les migraines, un diagnostic peut être difficile à faire et parfois manqué. Parler avec votre fournisseur de soins de santé du type, de la gravité, de la durée et de la fréquence de vos symptômes peut aider à déterminer un diagnostic approprié.

Céphalée en grappe

Les céphalées en grappe, également appelées syndrome de Horton, provoquent une série de maux de tête intenses et cycliques, chacun durant entre une et trois heures. Les céphalées en grappe peuvent survenir tous les jours et à plusieurs reprises. Ils sont souvent liés à une libération soudaine d’histamine ou de sérotonine, ou à des déclencheurs comme les lumières vives, l’exercice, la chaleur et la consommation d’alcool.

Les symptômes des céphalées en grappe comprennent :

  • Apparition soudaine de douleur autour ou derrière les yeux
  • Douleur qui s’intensifie en 10 à 15 minutes
  • Agitation ou agitation
  • Yeux rouges ou larmoyants
  • Congestion nasale
  • Paupière tombante, gonflée ou secouée

Autres causes de contractions oculaires

Des contractions oculaires légères surviennent souvent en réponse à :

  • Stress
  • Fatigue oculaire due à une lecture prolongée ou à l’utilisation d’un écran avec des téléviseurs, des ordinateurs, des tablettes et des téléphones portables
  • Certains médicaments
  • Caféine
  • Yeux secs ou irrités
  • Manque de sommeil

Ces causes sous-jacentes peuvent également causer ou non un léger mal de tête.

Combien de temps ça dure

Les contractions oculaires bénignes ne durent généralement que quelques jours et disparaissent d’elles-mêmes. Les contractions sont souvent intermittentes tout au long de la journée, avec des périodes de repos entre un ou quelques spasmes de la paupière.

Les contractions oculaires sont rarement continues tout au long de la journée sans s’arrêter. Les contractions oculaires qui surviennent avec les maux de tête durent souvent jusqu’à ce que les symptômes des maux de tête disparaissent.

Si les contractions oculaires s’aggravent ou ne disparaissent pas après une semaine, il se peut que vous souffriez d’une affection médicale plus grave provoquant des spasmes des paupières, des tics ou des tremblements. Les causes potentielles de contractions oculaires continues incluent :

Traitement

Les contractions oculaires disparaissent généralement d’elles-mêmes sans traitement. Vous pouvez réduire les symptômes en dormant plus, en diminuant votre consommation de caféine, en évitant l’exposition à des lumières vives et l’utilisation prolongée d’écrans, et en gardant vos yeux humides avec des gouttes pour les yeux.

De plus, le soulagement des symptômes de maux de tête peut aider à réduire les contractions oculaires, et la gestion de nombreux déclencheurs pouvant provoquer des contractions oculaires peut également aider à réduire l’apparition de maux de tête.

Les médicaments utilisés pour traiter les maux de tête, y compris les migraines et les céphalées en grappe, consistent en :

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et analgésiques comme Advil ou Motrin (ibuprofène), Aleve (naproxène) et aspirine, ou Tylenol à forte dose (acétaminophène) pour traiter les maux de tête aigus et les migraines
  • Médicaments de prévention de la migraine comme Atacand (candésartan), Micardis (telmisartan), Zestril (lisinopril), Topamax (topiramate), Inderal (propranolol), Aimovig (erenumab), Ajovy (fremanezumab) et Emgality (galcanezumab)
  • Des médicaments comme le galcanezumab et les triptans pour réduire les céphalées en grappe

Des injections de Botox (toxine botulique), une supplémentation en magnésium, une supplémentation en oxygène à forte dose et une stimulation non invasive du nerf vague peuvent également être utilisées pour traiter les maux de tête graves et persistants.

Les conditions sous-jacentes provoquant des contractions oculaires doivent d’abord être traitées et gérées pour voir une amélioration. Si des contractions oculaires graves ou chroniques ne sont liées à aucune affection neurologique ou oculaire, de petites injections de Botox peuvent être injectées autour de l’œil pour réduire l’influx nerveux vers la paupière et les spasmes de la paupière qui en résultent.

Quand consulter un fournisseur de soins de santé

Vous devriez consulter votre fournisseur de soins de santé primaires ou votre ophtalmologiste (ophtalmologiste ou optométriste) au sujet de vos contractions oculaires si :

  • Les contractions oculaires durent plus d’une semaine.
  • Les secousses affectent d’autres parties de votre visage.
  • Votre paupière tombe.
  • Vous avez de la difficulté à ouvrir ou à fermer votre œil.
  • Votre œil est rouge, enflé ou émet un écoulement.

Ce sont des signes possibles d’un trouble neurologique ou d’une affection provoquant une irritation de la paupière, de la cornée (couche externe transparente et protectrice de l’œil) ou de la conjonctive (tissu conjonctif lâche recouvrant la surface de l’œil) de votre œil.

Si vos contractions oculaires ne surviennent qu’avec des maux de tête, vous devriez consulter votre professionnel de la santé si :

  • Vous souffrez de maux de tête intenses et/ou fréquents.
  • Vos maux de tête interfèrent avec votre fonctionnement quotidien.
  • Vous ressentez d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements ou une sensibilité à la lumière.

Les maux de tête sévères et récurrents sont des signes possibles de migraines ou de céphalées en grappe et nécessitent des soins médicaux pour traiter et gérer les symptômes.

Sommaire

Les contractions oculaires causées par les maux de tête sont un symptôme courant qui disparaît de lui-même, en particulier après la résolution des symptômes de maux de tête. Gérer le stress, réduire la fatigue oculaire et dormir suffisamment sont essentiels pour prévenir à la fois les maux de tête et les contractions oculaires. Si vos contractions oculaires résultent de migraines ou de céphalées en grappe, des médicaments pour gérer votre douleur à la tête et vos symptômes peuvent être nécessaires pour réduire les contractions oculaires.

Questions fréquemment posées

  • Combien de temps durent les contractions des paupières ?

    Les épisodes individuels de contraction des paupières durent généralement une ou quelques secondes et se produisent par intermittence tout au long de la journée. Vous pouvez avoir des contractions des paupières pendant quelques jours, mais elles disparaissent généralement en une semaine.

  • À quoi ressemblent les spasmes musculaires ?

    Les spasmes musculaires ressemblent à une brève contraction involontaire des muscles.

  • Que pouvez-vous prendre pour un mal de tête lorsque vous êtes enceinte ?

    Si vous êtes enceinte, vous pouvez généralement prendre du Tylenol (acétaminophène) pour traiter les maux de tête, bien que l’utilisation d’AINS après 20 semaines de grossesse doit être évitée en raison des risques accrus de problèmes cardiaques et rénaux, de faibles niveaux de liquide amniotique, d’accouchement prématuré, de fausse couche. , et mortinaissance.

  • Quand faut-il s’inquiéter des contractions oculaires ?

    Vous devriez consulter un fournisseur de soins de santé si vos contractions oculaires sont continues, s’aggravent avec le temps, ne disparaissent pas en une semaine, limitent votre capacité à ouvrir ou fermer les yeux, provoquent l’affaissement des paupières ou s’accompagnent d’autres symptômes tels que rougeur, gonflement, ou un écoulement de l’œil.

Leave a Comment