Le syndicat des infirmières de Terre-Neuve-et-Labrador dit qu’il n’a pas le personnel pour gérer la poussée actuelle de COVID-19

Yvette Coffey, présidente du Syndicat provincial des infirmières et infirmiers autorisés, dit que le syndicat veut voir des solutions à la pénurie de personnel de santé de Terre-Neuve-et-Labrador dans le budget de la semaine prochaine. (Ted Dillon/CBC)

Le syndicat qui représente les infirmières immatriculées de Terre-Neuve-et-Labrador affirme que contrairement à ce qu’a dit le ministre provincial de la Santé, la ligne de front dans la lutte contre la COVID-19 n’est pas acceptable.

Yvette Coffey, présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers autorisés de Terre-Neuve-et-Labrador, a déclaré jeudi à CBC News que la flambée actuelle des cas provinciaux de COVID-19 est généralisée plutôt que concentrée dans quelques poches comme lors des épidémies précédentes.

“Dans d’autres vagues de COVID-19, nous avons eu des points de déclenchement et nous avons pu mettre en commun des ressources pour aller dans les zones à forte admission”, a déclaré Coffey.

La flambée a également touché des centaines de travailleurs de la santé, les rendant indisponibles car ils s’isolent. Coffey a déclaré qu’il y avait 780 travailleurs de la santé isolés dans toute la province, un nombre qui était de plus de 1 000 la semaine dernière.

“En ce moment, nous dotons déjà les hôpitaux et les institutions d’heures supplémentaires obligatoires ou ils travaillent en fait à court et c’est leur stratégie habituelle.”

Le syndicat répond aux commentaires du ministre de la Santé John Haggie, qui a déclaré que le système de santé peut gérer l’augmentation des cas, même si la province atteint régulièrement de nouveaux sommets d’hospitalisations et de personnes en soins intensifs en raison de COVID-19. Depuis le 1er janvier, la province a annoncé 91 décès – un peu plus d’un par jour, avec des totaux mensuels en augmentation : 21 en janvier, 26 en février et 44 en mars.

Plus tôt ce mois-ci, le médecin hygiéniste en chef, le Dr Janice Fitzgerald, a déclaré que le système de santé serait en mesure de gérer entre 40 et 60 admissions au COVID-19. Lundi, les hospitalisations dans la province ont atteint 40 pour la première fois et sont restées à 40 dans la mise à jour de mercredi.

Coffey a déclaré que le nombre réel de patients et de résidents infectés par le COVID-19 après leur admission ou dans des établissements de soins de longue durée est beaucoup plus élevé, affirmant qu’un établissement de soins de longue durée du centre de Terre-Neuve a eu un taux d’infection d’environ 60 pour cent. dans les derniers jours.

Coffey dit qu’il y a des «épidémies majeures» dans les établissements de santé de la province. (Paul Daly/CBC)

Un diagnostic positif de COVID-19 signifie un travail supplémentaire pour le personnel de santé, a-t-elle déclaré.

“Nous n’avons pas le personnel. Nous n’avons pas la main-d’œuvre pour gérer cette augmentation des maladies COVID-19.”

Coffey a déclaré qu’il y avait des « éclosions majeures » dans plusieurs établissements de santé de la province, notamment le Centre des sciences de la santé et l’hôpital St. Clare’s Mercy à St. John’s, les foyers de soins de longue durée à Carbonear, Burin et Placentia, l’hôpital régional Western Memorial à Corner Brook, l’hôpital James Payton Memorial à Gander et des installations au Labrador.

“Le système ne gère pas et nous fonctionnons en ce moment sur le dos des travailleurs de la santé et ils sont à leur point de rupture”, a déclaré Coffey.

“Cela fait deux ans qu’il y a une pandémie. La plupart des employés n’ont pas eu de vacances importantes.”

Réunion des infirmières avec Haggie, Furey

Haggie a déclaré jeudi que lui et le premier ministre Andrew Furey rencontraient lundi le syndicat des infirmières autorisées pour écouter les suggestions à court terme des infirmières de première ligne.

“Nous apprécions le travail que ces fournisseurs ont fourni au cours des deux dernières années. C’est certainement une période stressante à la fois physiquement et émotionnellement”, a déclaré Haggie.

Coffey a déclaré que le syndicat a besoin de solutions pour être une priorité et correctement représentées dans le budget provincial de la semaine prochaine.

Elle a déclaré que les suggestions comprendront des incitatifs pour garder les infirmières à Terre-Neuve-et-Labrador, empêcher les infirmières seniors de prendre leur retraite tôt, ramener les infirmières retraitées et réduire les heures supplémentaires afin que les travailleurs de la santé puissent avoir un meilleur équilibre travail-vie personnelle.

En savoir plus sur CBC Terre-Neuve-et-Labrador

Leave a Comment